Le peuple vaudois doit avoir le dernier mot !

Face à la décision incompréhensible et hypocrite du Conseil d'État vaudois d'invalider l'initiative populaire d'AG!SSONS « Pour des Chambres Citoyennes législatives et représentatives, les Vaudoises et Vaudois doivent pouvoir s'exprimer sur ce projet ambitieux et pragmatique ! 

Depuis quand le peuple vaudois n'a-t-il pas son mot à dire ? Parce que le Conseil d’État vaudois aurait dû porter l'atteinte la plus restreinte possible aux droits des citoyens et citoyennes comme le commande l'adage « in dubio pro populo », le peuple vaudois doit maintenant avoir son mot à dire.

Alors que nous faisons face à des enjeux existentiels, tels que l'urgence écologique, l'augmentation significative des coûts de la vie, la crise énergétique ou la numérisation exponentielle de la société, de nouvelles et règles démocratiques doivent émerger pour construire ensemble un avenir désirable ! Alors que nos autorités politiques nous renvoient depuis des années à nous saisir des outils démocratiques et à lancer des initiatives populaires, le Conseil d'État vaudois retourne sa veste ! 

Osons plus de démocratie !

Pour aider le gouvernement vaudois, les partis traditionnels et leurs élu·es à faire face aux impasses politiques actuelles, le mouvement citoyen AG!SSONS a déposé une initiative populaire « Pour des Chambres Citoyennes législatives et représentatives ». À ce projet novateur et positif, le Conseil d'État vaudois a décidé d'y mettre un coup d'arrêt brutal, en invalidant cette première initiative populaire.

Face à cette décision incompréhensible et hypocrite, AG!SSONS a déposé un recours juridique de 15 pages à la Cour Constitutionnelle vaudoise, car cette proposition concrète et ambitieuse est légitime et mérite d'être soumise aux citoyens et citoyennes vaudois·es. En effet, de récentes expériences en Suisse et dans le monde ont démontré que des citoyennes et citoyennes représentatifs de la population dans sa diversité (âge, genre, niveaux de revenu et de formation, provenant de tous les territoires) peuvent construire des solutions constructives et majoritaires qui prennent en compte le bien commun, et sortir de ce fait de la tambouille politicienne et des seuls intérêts particuliers.

Ensemble démocratisons la démocratie ! 

Avec AG!SSONS, nous allons encore plus loin ! Nous voulons faire en sorte que les décisions prises dans ces Chambres Citoyennes soient réellement mises en oeuvre ! Pour cela, il faut que ces décisions aient force de loi ! C'est précisément pourquoi cette initiative populaire propose d'introduire un nouvel organe législatif citoyen dans la constitution vaudoise, qui complète le Grand Conseil.

Pour faire face aux plus grands défis du XXIème siècle, n'attendez pas la décision des autorités ! Soutenez cette proposition en signant cet appel à soutien !

Lire notre politique de confidentialité

246 ont signé jusqu'à maintenant. Aidez-nous à atteindre 250 !

Pouvez-vous signer ?